Que choisir comme hébergeur entre o2switch et OVH ?

Un hébergeur web a pour rôle d’accueillir votre site web sur un service lui donnant accès à internet, ainsi, il pourra être visible sur internet. Il a également pour rôle de lui offrir une grande qualité de performances, en plus de lui offrir une sécurité informatique digne de ce nom.

Il existe plusieurs types d’hébergement web, avec une tarification et des services différents. Il faut bien choisir avant s’engager dans un abonnement et être conscient de ses besoins. De ce fait, comme il est difficile de choisir son hébergeur, découvrons plus de détails dans cet article qui vous aideront à faire votre choix.

Qu’est-ce qu’un hébergeur web ?

Un hébergeur web est l’entreprise permettant de mettre sur internet son site web ou sa plateforme électronique de messagerie ou encore sa plateforme de stockage des données diverses. Il s’agit d’un moyen de pouvoir héberger son site sur internet, permettant ainsi de le rendre visible pour les utilisateurs d’internet. Un hébergeur web permet aussi de garantir une sécurité informatique pour votre site web, une flexibilité au niveau des diverses performances, mais aussi un service à la pointe de la technologie. Il est important de savoir qu’il existe une législation en France qui ne permet pas l’hébergement des sites ayant un contenu à caractère indésirable ou malveillant ou encore inapproprié pour les utilisateurs, en particulier les plus jeunes d’entre eux.

Les différents types d’hébergeurs web qui existent

En fonction des besoins et des exigences des clients, l’hébergeur web offre des services sur mesure. Il existe en effet plusieurs types d’hébergements web, nous citons parmi eux les plus connus :

  • L’hébergement mutualisé ;
  • L’hébergement dédié ;
  • L’hébergement cloud ;
  • L’hébergement VPS.

L’hébergement mutualisé ou encore dit partagé, est un hébergement qui loue ses services à plusieurs clients à la fois, réduisant ainsi la qualité de ses performances. L’hébergement dédié consiste à louer un service pour un seul client, ce qui permet d’avoir une configuration à tout moment et personnalisée.

Voir aussi :  Melanie2web : se connecter à la plateforme de messagerie Web du ministère de l'Écologie et du Développement durable

L’hébergement cloud est ce qui permet de mettre un client sur plusieurs services en maille. Enfin, l’hébergement VPS est un service loué à plusieurs clients, mais qui donne accès à chaque client à un service lui permettant d’avoir une grande qualité de performance et une configuration personnalisée.

Les avantages et les inconvénients d’un hébergeur o2switch

C’est l’un des hébergeurs les plus connus en France. C’est un hébergeur Français et établie en France, donc il est absolument disponible et accessible. Cela permet aux internautes d’avoir une meilleure visibilité de votre site puisqu’il est hébergé sur la même zone géographique.

Le service client est à l’écoute et disponible. De plus, le site est très ergonomique donc facile d’accès pour les débutants. C’est un hébergeur web qui interagit et accepte les sites WordPress, en plus de vous garantir une sécurité informatique à la pointe et à la hauteur de vos attentes. La tarification est raisonnable pour le service offert.

Les avantages et les inconvénients d’un hébergeur OVH

Il existe de nombreux avantages, mais aussi des inconvénients d’adhérer à un hébergement web OVHcloud. Il faut savoir que beaucoup de clients se sont plaint de :

  • Un contrat quasiment impossible à résilier ;
  • Un service client quasi inexistant ;
  • Un site peu ergonomique ;
  • Des tarifs beaucoup trop élevés ;
  • Un service classique très peu performant.

Il faut savoir par contre que c’est un site en cours d’amélioration par rapport au service client. La première année qui suit l’abonnement est gratuite, en plus de la grande renommée de cet hébergeur web qui se situe en plus France avec plus 12 centres d’informations.

Quels critères prendre en compte pour faire votre choix ?

Nous ne vous cachons pas que vous avez raison de chercher des informations sur les comparatifs en ligne. Prendre connaissance des avantages et des inconvénients de ces 2 hébergements peut vous permettre d’y voir un peu plus clair. Maintenant, cela n’est clairement pas suffisant. Nous vous conseillons également de vérifier certains points de vous-même. Ainsi, vous serez en mesure de prendre la meilleure décision.

Voir aussi :  Comment faire des achats en ligne en toute sécurité

L’offre de base :

Ici, il est seulement question de comparer les caractéristiques basiques qui vous sont proposées. Cela va concerner :

  • l’espace disque (de 1 Go ou en illimité)
  • les noms de domaines et sous-domaines (offerts ou non, limités ou non)
  • les transferts
  • le multisites (5, 10 ou en illimité)
  • l’optimisation seulement pour WordPress ou également pour du PrestaShop

Sachez que chez o2switch, presque tout est en accès illimité. Vous pourrez le vérifier en cliquant sur le lien. Cela vous permettra de gérer votre ou vos sites, sans devoir envisager par la suite une migration, ce qui n’est pas sans risque pour votre base de données. C’est notamment primordial en ce qui concerne l’espace de stockage. Si vous vous lancez dans le e-commerce, vous ferez partie des gros consommateurs. Mieux vaut donc partir sur une offre en illimité, sans quoi vous vous ferez facturer chaque Giga Octet supplémentaire.

La sauvegarde serveur

Ce point est extrêmement important, car c’est la seule chose qui peut vous permettre de ne pas perdre toutes vos données et donc, tout le travail que vous aurez accompli sur votre site. En effet, personne n’est à l’abri de faire une erreur en installant de nouveaux plugins. Vous pouvez également subir une défaillance système ou encore vous faire pirater. Bref, prenez le temps de vérifier à quel rythme l’hébergeur fait une sauvegarde de ses serveurs.

Encore une fois, cela ne joue pas en la faveur d’OVH, mais rappelez-vous de l’incendie à Strasbourg qu’ils ont subi en mars 2021. La sauvegarde serveur n’était pas inclus dans l’offre, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui, car ils ont fait une évolution de leurs prestations. L’autre point négatif majeur, c’est que le serveur primaire et le serveur de sauvegarde se trouvaient à proximité. Résultat, les 2 se sont retrouvés hors d’usage, du fait de cet incendie. Ce sont pas moins de 464 000 noms de domaines qui sont tombés.

Voir aussi :  Vous voulez un site web ? Préparez-vous à faire partie du village.

L’intervention

En plus de la sauvegarde, vous devez vous intéresser au suivi et au délai d’intervention du support technique. Vous devez donc regarder en combien de temps l’hébergeur s’engage à remettre en route le serveur en cas de besoin. Si vous avez un site avec un taux de connexion important, visez un délai maximal de 2 heures après que le problème soit survenu. Cela limitera vos pertes financières.

Sachez qu’O2switch vous propose également de prendre la main sur votre site, lorsque vous faites face à de grandes difficultés. Pour cela, vous devrez seulement télécharger le programme compatible avec votre système d’exploitation.

Prenez également le temps de tester la réactivité du service client. Libre à vous de le faire par mail, par tchat ou par téléphone. Prenez l’excuse d’avoir une question à poser sur leurs abonnements. Au moins, cela vous donnera une idée pour la suite.

Assurez-vous également de pouvoir les joindre facilement tous les jours de la semaine, week-end inclus. Que ce soit avec OVH ou O2switch, vous n’aurez pas de soucis de langue, puisque les 2 hébergeurs sont français.

L’engagement et le tarif

Pour terminer, vous devrez aussi prendre en compte le coût mensuel et la durée de votre engagement. Si OVH a fait le choix de proposer plusieurs offres, allant de 1,49 euro par mois à 9,9, ce n’est pas l’option retenue par O2switch. Ce dernier a privilégié une offre unique d’hébergement mutualisé. Le but est de permettre à tous de bénéficier d’un hébergement de haute qualité, où nous vous le rappelons, presque tout est accessible en illimité.

Vous aurez également la possibilité de faire un test gratuitement durant un mois, pour vous assurer que cela correspond bien à vos besoins. Si vous ne l’étiez pas, vous vous feriez alors remboursé. À titre d’information, l’abonnement annuel vous revient à 75 euros, taxes comprises.